Pourquoi on est si fatigués, parfois. 

 

 

 

 

 

1

 

Si vous vivez depuis au moins 15 jours l’un de ces états ou les deux : 

vous vous sentez épuisé(e) ou sans énergie, vous avez des problèmes de sommeil, 

des réveils qui n’arrivent jamais ou au contraire 

une envie permanente de vous laisser tomber par terre ? 

 

Vous vous sentez plus lent(e) que d’habitude, 

par exemple pour parler ou pour conduire, 

ou au contraire vous êtes beaucoup plus nerveux(se) qu’il y a un an avant votre accident ? 

 

Vous pensez au pire qui puisse arriver 

alors que les faits concrets ne justifient pas de croire que le pire va arriver ? 

 

Vous avez beaucoup de mal à vous concentrer sur une question 

qui n’appelle pourtant pas une réponse de votre part sous quinze jours.

 

Vous avez pris du poids sans le vouloir ou sans le savoir ? 

Des pertes de mémoire, un sommeil sans réparation et des odeurs suspectes au lever du jour ?

Une sensibilité anormale à la lumière, 

au bruit et aux brusques changements de température sans préavis ? 

Des palpitations, une douleur diffuse un peu partout, 

certains endroits sensibles sont comme douloureux au toucher, 

une oppression de poitrine ou une impression d’étouffement dégueulasse ? 

La peur de devenir dingue, de tourner bourrique, 

de perdre le contrôle sur la direction des choses ? 

 

Vous vous sentez sans valeur ou bien une merde de chien collée là depuis ce matin ? 

 

Vous pensez beaucoup à la mort, que ce soit la vôtre ou celle de quelqu’un d’autre ou la mort des gens syriens à la télévision.

 

Si vous avez observé chez vous plusieurs de ces symptômes, depuis au moins 15 jours, presque chaque jour, presque toute la journée, sachez que 3 millions de français dans votre cas éprouvent eux aussi une tristesse inhabituelle, très douloureuse, qui perturbe sa vie quotidienne.

 

Un jour ou l’autre, il nous arrive de nous sentir inquiets, anxieux ou triste de temps en temps. 

On a perdu votre intérêt pour la plupart des choses, comme les loisirs, 

le travail ou les activités qui vous plaisent habituellement, 

surtout il y a un an avant votre accident.

 

Il existe une maladie qui touche plus de 3 millions de français en France, 

une maladie qui peut empêcher 3 millions de français de parler, de rire, 

de manger, de travailler, de dormir 

ou de vous lever le matin de bonne heure.

 

Vous ne ne devez plus aujourd’hui vous plaindre 

du monde dans lequel nous vivons : 

les sources d’information 

sur internet, indépendantes par essence et libres 

par conséquent prouvent qu’il est possible d’agir 

au lieu de râler

pour vous couvrir 

le visage

en cas de charge policière, prévoyez 

une écharpe ou un foulard

pour vous couvrir le visage restez solidaires, 

recouvrez au maximum 

la peau et les cheveux le nez 

et la bouche et pour diminuer ainsi 

l’effet des gaz si vous êtes atteint par du gaz,

Lavez vous avec 

les yeux avec du savon végétal

restez calme et surtout ne paniquez pas

 

 

- Je veux juste un revenu d’existence. Je veux que quelque chose me revienne de l’existence.

 

 

- Mais je ne veux pas d’histoires, moi, je tiens juste à vivre dans un monde où personne ne chie, n'éjacule ni ne tue son prochain de manière violente.

 

 

- Il y avait tous ces visages. Je me disais je ne peux pas venir en aide à tous ces visages.

 

Ne laissez jamais 

personne seule en difficulté 

vous couvrir le visage restez solidaires

Les effets du gaz peuvent durer 

Respirez avec précaution

Les effets du gaz peuvent provoquer des troubles respiratoires 

qui cessent assez rapidement, qu’il faut laver

avant de vous diriger vers un endroit

où il y aura de l’air pur, cela fera passer la douleur

ne paniquez pas restez donc avec nous jusqu’à l’arrivée 

des secours

 

 

 

 

Pourquoi on est si fatigué, parfois

 

 

 

2

 

La fatigue est une accumulation de déjà-vus.